6 indices indiquant que vous pourriez avoir le syndrome des ovaires polykystiques

Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques ? Il s’agit en fait d’un déséquilibre des hormones mâles. 15 % des femmes en sont atteintes mais le diagnostic est difficile à effectuer. Voici 6 signes indiquant que vous pouvez en être atteinte :

1. Votre cycle est irrégulier : Si vous ne vous souvenez plus de la date de vos dernières règles, c’est peut-être parce qu’elles sont irrégulières ou que certaines périodes sautent tout simplement.

2. Vous avez encore de l’acné : Un visage couvert d’acné après la puberté est le 2nd critère dans le diagnostic du syndrome des ovaires polykystiques.

3. Vous devenez velue dans des endroits inhabituels : Quelques poils au menton ne doivent pas vous inquiéter ! Par contre, s’ils deviennent trop nombreux sur votre menton, la lèvre supérieure ou dans d’autres endroits, vérifiez auprès de votre médecin. Il s’agit peut-être d’hirsutisme, le 3ème symptôme majeur du SOPK.

4. Impossible de tomber enceinte : Le syndrôme des ovaires polykystiques est une des causes principales de stérilité. Votre corps ne fabrique pas suffisamment de progestérone pour un cycle menstruel complet et crée des œufs non développés qui se transforment en kystes dans vos ovaires. Les kystes empêchent alors les œufs sains de se déplacer vers le bas de vos trompes de Fallope et votre utérus.

5. Vous êtes pré-diabétique ou diabétique de type 2 : Ce syndrôme a été relié à la résistance à l’insuline bien que les causes n’en soient pas clairement établies. Dans ce cas, les cellules sont incapables d’utiliser correctement l’insuline menant à la glycémie élevée, ce qui peut conduire au diabète de type 2.

6. Vous avez pris du poids : Avez-vous pris du poids rapidement à un moment particulier de votre vie et de façon inattendue, en particulier dans le haut du corps et l’abdomen ? Cela peut également être le signe un signe du syndrôme des ovaires polykystiques.